Skip to main content
  • Projet Beauséjour

  • Partenaire(s) local / locaux: Union des Organisations Paysannes pour le Développement de Beauséjour (UNOPDEB), Université de Fondwa (UNIF)
  • Durée de Projet: 1er septembre 2022 - 30 septembre 2025
  • Bénéficiaire(s) du Projet: Environ 838 élèves des 4 écoles à Beauséjour, 36 enseignants des 4 écoles à Beauséjour et 120 parents d’élèves et 100 autres membres des communautés

Début octobre 2022, OTM a lancé son projet de trois ans en faveur du développement rural de la région de Beauséjour et du renforcement des capacités des gens au sein des communautés. Dans les zones rurales dominées par le secteur agricole, la majorité de la population se trouve dans une situation économique instable et vulnérable, entre autres, liée à l'accès restreint à une éducation de base et de qualité, l'instabilité des salaires et le manque d'opportunités et de perspectives professionnelles, qui incitent de nombreuses personnes à quitter les régions montagneuses pour se rendre dans les villes d'Haïti à la recherche d'un meilleur avenir. 

Le projet qui vise à remédier à ces défis est réalisé en collaboration avec les bénéficiaires du projet, les partenaires locaux, un groupe d'experts de l'université haïtienne de Fondwa et avec le soutien financier du Ministère des Affaires étrangères et européennes (MAEE) du Luxembourg.

Objectif global : Améliorer durablement les conditions de vie dans des régions rurales en Haïti

Objectif spécifique : Assurer l’autonomie administrative et financière des 4 écoles à Barret, Gauthier, Morel et Ravines-à-Jacques et stabiliser la situation socio-économique de 5.000 bénéficiaires directs et indirects dans les communautés concernées de la région de Beauséjour

Le projet contient deux éléments clés :

  1. En tant que premier élément clé pour atteindre l’objectif spécifique du présent projet, il est visé que les 4 écoles à Beauséjour (financé dans le cadre des projets écoles d'OTM) fonctionnent de manière continue et sans soutien externe ; qu’elles assurent une éducation de base et une alimentation de base des élèves des 4 écoles et qu’elles contribuent à une stabilisation de la situation socioéconomique des enseignants des écoles dans les communautés concernées. 
  2. Un deuxième élément clé consiste dans la mise en place de champs communautaires à Beauséjour qui approvisionnent les cantines scolaires à l'avenir en denrées alimentaires locales. Les parents des élèves et les autres membres de la communauté sont également impliqués en aidant à travailler sur les champs, ce qui leur permet de développer leur formation agricole qui peut contribuer à améliorer leur situation professionnelle, socio-économique et financière.
  3. De plus, comme troisième élément, un magasin communautaire sera construit où les habitants des environs pourront acheter des produits alimentaires de première nécessité et dont les bénéfices serviront à financer l'école. La mise en place des jardins communautaires est étroitement liée au projet agricole actuel, car son partenaire, l'université de Fondwa, est actif dans la région et met à disposition ses connaissances et sa main-d'œuvre. Le nouveau projet est donc une synergie entre le projet scolaire et agricole d'OTM.

Progrès du projet : Récemment, des équipes de gestion ont été mises en place dans les écoles, composées des directeurs d'école, des membres des comités des professeurs et des membres des comités de parents. En outre, des membres des comités locaux des organisations rurales sont impliqués en vue d'améliorer la situation administrative et financière des écoles. Par ailleurs, les champs communautaires sont en cours d'aménagement avec l'aide des personnes sur place et des experts de l'université. En outre, le magasin communautaire de Léogâne a été construit et sera bientôt supervisé par une équipe de gestion.

Photos

  • Département Ouest d'Haïti,
    Section communale de Beauséjour, habitations de Barret, Gauthier, Morel et Ravines-à-Jacques
  • 366.304 EUR (80 % cofinancé par le MAEE)